PHS
Programme handicaps et sociétés
Programme Handicaps et Sociétés - EHESS
190 avenue de France
75013 PARIS - FRANCE

Langue des signes et pratiques artistiques

Andrea Benvenuto, maîtresse de conférences à l’EHESS ( CERMES3, PHS )

Dominique Blanc, ingénieur d’études à l’EHESS ( LISST )

Julie Chateauvert, contrat postdoctoral à l’Université Paris 8 ( Hors EHESS )

Ruth Kitchen, contrat postdoctoral à l’EHESS ( PHS )

Élise Leroy, maîtresse de conférences à l’Université Jean-Jaurès ( Hors EHESS )

Olivier Schetrit, doctorant à l’EHESS ( LAS )

Pierre Schmitt, doctorant à l’EHESS ( IIAC-LAHIC )

Jeudi de 18 h à 21 h (amphithéâtre François-Furet, 105 bd Raspail 75006 Paris),
 
les 8 octobre, 5 novembre 2015, 28 janvier, 25 février, 24 mars, 19 mai 2016 ;
 
et journée d’études de 9 h à 20 h (même salle), le 23 juin 2016

La langue des signes a fait irruption sur la scène artistique contemporaine depuis une trentaine d’années. Langue privilégiée par les sourds devenus artistes à l’issue du « Réveil sourd », elle a aussi occupé une place de plus en plus reconnue de politiques publiques d’accessibilité. L’analyse d’un corpus d’expériences artistiques contemporaines ayant la langue des signes au centre de ces pratiques permet de faire émerger, au-delà de sa puissance communicative, la dimension esthétique de cette langue. Langue visuogestuelle, la langue des signes permet de dire en faisant voir, comme l’avait remarqué Platon dans le Cratyle. Cette capacité de montrer a été longtemps assimilée à la pantomime et dès lors affaiblie de sa valeur linguistique. Ce séminaire, résolument transdisciplinaire, propose d’explorer la place que chacune des langues (vocale et signée) occupe dans les créations (théâtre, « chansignes », « poésigne », « chorésignes », cinéma) ainsi que les tensions soulevées par des pratiques qui, en s’appuyant sur la capacité de la langue des signes à « dire en montrant » (Cuxac, 2000), mènent aux frontières de l’esthétique et du linguistique. Ce séminaire, issu d’un collectif de recherche qui réunit des chercheurs et des jeunes chercheurs travaillant sur les pratiques artistiques et la langue des signes, sera réalisé en visioconférence entre Paris et Toulouse et puisera ses analyses du dialogue avec des artistes sourds et entendants invités à l’occasion à présenter leurs propres travaux.

Programme

Jeudi 8 octobre

  • Introduction du séminaire et du programme par les animateurs du séminaire.
    Langue des signes, arts et politiques.
    Séance animée par Andrea Benvenuto (EHESS, Paris)

5 novembre 2015

  • Destins croisés : NTD et IVT, catalyseur des pratiques artistiques en langue des signes ?
    Pierre Schmitt (EHESS, Paris) avec la participation d’Emmanuelle Laborit (IVT) et Olivier Schetrit (EHESS)
    Séance animée par Elise Leroy (Université Jean Jaurès, Toulouse)

28 janvier 2016

  • Poétique du mouvement et créations poétiques en langue des signes.
    Julie Chateauvert (Université Paris 8) et François Brajou (poète, Montpellier)
    Séance animée par Pierre Schmitt (EHESS, Paris)

25 février 2016

  • Écritures et création musicale sourde : le « chansigne ».
    Pierre Schmitt (EHESS, Paris) et Olivier Schetrit (EHESS, Paris) avec la participation d’Isabelle Voizeux et de Sj Rideaf.
    Séance animée par Julie Chateauvert (Université Paris 8)

24 mars 2016

  • La traduction et l’interprétation langue de signes/langue vocale dans le domaine artistique.
    Elise Leroy (Université Jean Jaurès, Toulouse), Patrick Gache (Université Jean Jaurès, Toulouse) et la participation de (en cours de confirmation)
    Séance animée par Dominique Blanc (EHESS, Toulouse)

19 mai 2016 

  • Sourds et langue de signes à l’écran.
    Ruth Kitchen (EHESS, Paris), Barbara Fougère (Paris 1 – Sorbonne) et Julie Chateauvert (Université Paris 8). Avec la participation de Noémie Churlet
    Séance animée par Olivier Schetrit (EHESS, Paris)

23 juin 2016

  • Journée d’études