PHS
Programme handicaps et sociétés
Programme Handicaps et Sociétés - EHESS
190 avenue de France
75013 PARIS - FRANCE

Marlène MONTAGNE

mamontagne972[at]gmail.com

Thème de recherche : Inclusion scolaire – élèves en situation de handicap – second degré – expérience des familles – Martinique

Titre (provisoire) et résumé du travail de thèse :

La scolarisation des élèves en situation de handicap dans le second degré en Martinique : expérience de familles.

Dix ans après la promulgation en France de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées touchant à toutes les sphères de la vie, les évolutions sont visibles. Concernant le domaine scolaire le nombre d’élèves en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire a plus que doublé. L’objectif d’une école inclusive permettant à chaque élève, quels que soient ses besoins spécifiques, de bénéficier d’un parcours scolaire non restrictif et à chaque famille d’exercer ses droits à participation sociale est clairement affiché.

Au-delà des données quantitatives de scolarisation non discutables il s’agit dans ce travail de recherche d’interroger l’expérience de familles dont un enfant en situation de handicap est scolarisé dans le second degré en Martinique. Ces années de scolarisation constituent-elles un parcours permettant l’acquisition de compétences scolaires, sociales, d’une formation professionnelle et plus largement de réalisation du « projet de vie » ? Le système éducatif à travers l’ambition de l’école inclusive permet-il de former ces élèves singuliers au même titre que n’importe quel élève et répondre ainsi aux légitimes aspirations des familles ? Au quotidien la situation de handicap est encore stigmatisante, elle isole souvent la personne et plus largement sa famille et les confronte à de nouvelles logiques et réalités institutionnelles qu’il faut connaître et comprendre pour pouvoir y prendre pleinement part. Les familles sont interrogées afin d’apporter des éléments expérentiels, de réflexion et d’analyses de cette scolarisation, de leur point de vue.

Le recueil de données qualitatives a porté sur des observations de réunions d’ESS (équipe de suivi de la scolarisation) et des entretiens individuels non dirigés avec des parents. Ils font émerger à ce stade du travail des inégalités, un phénomène de « filiarisation » des parcours scolaires, l’importance des ressources mobilisables par les familles pour prendre part aux réflexions et décisions pour le parcours scolaire de leur enfant, des fonctionnements institutionnels peu facilitants voir opposants.

 

Principales publications : aucune à ce jour – en cours de réponse à appels à contribution.

Institution de rattachement  :

Université des Antilles, Ecole Doctorale 588, laboratoire CRILLASH.

Co-direction de thèse : Bertrand Troadec, PU Université des Antilles et Joël Zaffran, PU Université Victor Segalen – Bordeaux 2.

Discipline : sciences de l’éducation

Statut : doctorante

Recherche en cours financée : non – auto-financement.